À la suite de la panne mondiale qui a touché tous les services appartenant au groupe Facebook ce lundi 4 octobre 2021, l’Autorité de Régulation des Communications et des Postes (ARCEP), par la voix de Serge Essongue, son Secretaire Exécutif a annoncé que les techniciens de l’ARCEP et ceux de Facebook travaillaient ensemble pour un « retour à la normale » du service.

Depuis la sortie du Secrétaire Exécutif de l’ARCEP, l’affaire défraie la chronique sur les réseaux sociaux et les bars des quartiers populaires suscitant dépit et raillerie. Entre les tweets sarcastiques de Mays Mouissi et les commentaires d’une drôlerie inouïe des abonnés de Funny Gabon, Serge Essongue est devenu en si peu de temps la risée de la toile gabonaise.

Lire aussi:  [High-Tech] Le groupe Facebook devient Meta

Pendant ce temps dans le Menlo Park en Californie, Mark Zuckerberg, le patron du réseau social a annonce Facebook annonce dans un message publié sur sa page personnelle que « Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger reviennent progressive en service. Désolé pour la perturbation d’aujourd’hui. Je sais à quel point vous comptez sur nos services pour rester en contact avec les personnes qui vous sont chères. » Une déclaration faite pour s’excuser auprès des utilisateurs qui font confiance au groupe.

Lire aussi:  Panne Facebook: un agent de l'ARCEP raconte des théories de l'espace à la télévision d'État

Dans une autre publication plus explicite, Marc adresse ses congratulations aux experts qui ont su agir promptement pour la reprise normale du service en après six (6) d’interruption. Et figurez-vous bien, l’ARCEP de Lin Mombo n’est pas citée et ce n’est certainement pas une omission. « La journée a été chargée, mais je tiens à féliciter les scientifiques du Biohub pour tous les progrès que vous avez réalisés depuis que nous avons commencé […]. » Certains diront que Mark Zuckerberg est ingrat ou a la mémoire sélective parce qu’ils n’a pas rendu honneur et gloire à l’ARCEP pour sa franche collaboration dans le rétablissement de l’accès à ses différents services, mais la vérité est toute autre.

Lire aussi:  Une panne de satellite cause la coupure d'images des bouquets Canal+

Les dirigeants de l’ARCEP étaient plutôt préoccupés à rédiger les lettres d’excuses aux trois principaux fournisseurs d’accès à internet — Moov Africa Gabon Télécom, Airtel Gabon et Canal Box — pour ne pas perdre leurs petites enveloppes garnies à cause des pertes financières que cette perturbations aurait pu occasionner chez les différents opérateurs. Des excuses prononcées par Serge Essongue lui-même sur le plateau de Gabon Première au journal de 20 heures.