Accusé de viols et d’agression sexuelle et placé en détention provisoire depuis la fin du mois d’août, le défenseur français de Manchester City, Benjamin Mendy a été retiré de la base de joueurs disponibles dans le jeu vidéo FIFA 2022 qui sortira ce 1er octobre.

Ce n’est pas une erreur technique, mais un choix assumé. Alors que la nouvelle mouture de FIFA doit sortir le 1er octobre, les millions d’adeptes du célèbre jeu vidéo ne pourront y contrôler Benjamin Mendy dans leurs matchs virtuels.

Lire aussi:  Football et ingérence politique en Afrique subsaharienne: tour d'horizon

Accusé de quatre viols et d’une agression sexuelle, et emprisonné en Angleterre depuis la fin du mois d’août en attendant un procès programmé à partir du 24 janvier prochain, le défenseur français de Manchester City a été tout simplement supprimé de FIFA 2022 par l’éditeur EA Sports.

« Comme Benjamin Mendy a été retiré des effectifs de Manchester City et de l’équipe nationale française, il est également retiré de ces effectifs respectifs dans FIFA 22 et son apparition dans Fifa Ultimate Team et Ultimate draft est suspendue dans l’attente de son procès », explique la société américaine dans une déclaration au Parisien.

Lire aussi:  Aymeric Laporte obtient la nationalité espagnole pour préparer l'Euro

Une justification un peu surprenante, dans la mesure où Benjamin Mendy (27 ans, 10 sélections), s’il n’a plus été appelé chez les Bleus depuis novembre 2019, n’a pas été « retiré » de quelconque liste à la FFF, et où le latéral apparait toujours dans l’effectif des Skyblues sur le site officiel du club anglais. Le champion du monde 2018 a seulement « disparu » de la boutique en ligne de Manchester City, où chaque joueur du groupe pro possède normalement sa section, et a été suspendu sportivement.

Lire aussi:  [Football] La Russie exclue de la CDM Qatar 2022 et le Spartak Moscou de la Ligue Europa

Interrogé sur cet épineux dossier à la toute fin de la conférence de presse qu’il tenait ce lundi, à la veille d’un match de poule de Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain (mardi, 21h sur RMC Sport 1), Pep Guardiola, l’entraîneur de City, s’est tu, laissant le soin à l’attaché presse du club de lui trouver un échappatoire.