Pères, mères et enfants ont été expulsés manu militari ce 23 septembre 2021 du site de l’ex Société Gabonaise de Developpent et d’Élevage (Sogadel) pour un litige foncier qui les oppose à la mairie d’Owendo depuis quelques années déjà. Sous la pluie, les résidents, pour la plupart les anciens employés de la Sogadel, ne savent plus à quel saint se vouer.

Lire aussi:  Saint Valentin: Ne transpirez pas beaucoup, la SEEG va couper l'eau

Selon nos informations, la mairie d’Owendo serait propriétaire du « site de la discorde » depuis 2004. Après avoir été estée en justice, le jugement rendu par le Tribunal de première instance de Libreville avait été favorable à l’institution au Conseil municipal dirigé par Jeanne Mbagou au regard des documents d’appui présentés par la municipalité. Un délai de rigueur avait été assigné aux occupants pour déguerpir des lieux « afin de permettre à la mairie la réalisation sur le site d’infrastructures communautaires et collectives pour le plus grand nombre. Notamment la réhabilitation de l’abattoir, des villas », avait soutenu la municipalité d’Owendo.

Lire aussi:  Voilà pourquoi Jennifer Ondo s'était retirée des réseaux sociaux

Quelle solution à envisager pour ces familles qui doivent se reloger en urgence à la veille de la rentrée scolaire ?