Les prises de position antivax de la rappeuse trinidadienne-américaine deviennent de plus en plus problématiques. Au point que même la présidence américaine cherche à faire entendre raison à la star aux 22 millions de followers sur Twitter.

Le nouveau cheval de bataille de Nicki Minaj ? Lutter contre le vaccin qui, selon elle, serait nocif pour la fertilité masculine. Dans une anecdote personnelle partagée avec sa fanbase ce lundi 13 septembre 2021, elle relate la mésaventure d’un ami à son cousin.

« Mon cousin à Trinidad ne veut pas se faire vacciner car son ami l’a fait et est devenu impuissant. Ses testicules ont enflé. Son ami devait se marier quelques semaines plus tard, mais la fille a annulé le mariage. Donc priez et soyez certains d’être à l’aise avec votre décision, que vous n’avez pas été intimidés. »

Par ailleurs, la rappeuse avait déclenché lundi une tempête médiatique en expliquant avoir évité de se rendre au gala du Metropolitan Museum of Art (MET) en raison de l’obligation d’être vaccinée pour y participer, affirmant qu’elle attendait pour sa part d’« avoir fait suffisamment de recherches » sur l’efficacité et les possibles dangers du vaccin contre le Covid 19.

Lire aussi:  [Insolite] Le vaccin Covid 19 conservé dans des congélateurs alimentaires faute d'équipements adéquats.

Suite à ces propos, elle a été contactée par la Maison Blanche pour participer à un échange avec un médecin désigné par présidence américaine et invité pour la circonstance afin de dissiper toutes ses inquiétudes et tous ses doutes sur la vaccination contre le Covid 19.