Jonathan Lee Riches est, sans conteste, le plus grand plaignant du monde. Ce jeune homme de 45 ans a intenté son premier procès contre sa mère. Il a expliqué qu’elle ne s’était pas bien occupée de lui et il a gagné ce procès. Il a obtenu une compensation de 20 000 dollars.

Après son procès contre sa mère, il a intenté une série de plaintes contre son ami, son voisin, ses proches, sa fiancée, la police, etc. Depuis le 8 janvier 2006, il a déposé plusieurs plaintes devant les tribunaux des districts fédéraux à travers les États-Unis dont certaines ont reçu une attention considérable de la presse. Parmi les accusés les plus célèbres de ses poursuites figurent l’entraîneur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Bill Belichick, l’ancien président des États-Unis George W. Bush, l’ancienne Procureure Générale des États-Unis Janet Reno, l’entrepreneur Steve Jobs, le célèbre blogueur Perez Hilton, les pirates somaliens et la pop star Britney Spears.

Lire aussi:  Ruby Nikara vend l'eau de son bain comme parfum à 982 000 FCFA environ

Le nombre de plaintes déposées devant différents tribunaux s’élève à plus de 2600. Il a gagné près de 8000 dollars américains, en dommages et intérêts et en indemnités dans ces affaires. À la suite de cela, il a été invité à une émission télévisée où on lui a demandé : « Quelle est la raison pour laquelle, même après tant de célébrité, vous vivez seul sans personne pour vous aimer ? ». Il s’est mis à rire et a quitté le plateau de l’émission.

Lire aussi:  [Vidéo] Pour une affaire de sexe, une policière et une gendarmette se livre bataille*

Après cela, il a poursuivi la chaîne de télévision pour, dit-il, avoir été humilié et a reçu une compensation de 50000 dollars américains. Dans sa manie de porter plainte à n’importe qui pour tout et n’importe quoi, il est devenue multimillionnaires et mène une vie de rêve entre deux prisons.