Koffi Olomidé était une des grosses attractions de l’édition 2021 du 13ème Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA). En colère, il a quitté la scène après moins de 20 mn de prestation.

Démarrés en grandes pompes le 09 février 2021, les spectacles ont vu défilé en 3 jours, de grands noms de la scène ivoirienne, africaine et mondiale. David Carreira (Portugal), Mala Rodriguez (Espagne), Pape Diouf (Sénégal), Daphné (Cameroun), Zahara (Afrique du sud) ont découvert pour certains et redécouverts pour d’autres la chaleur du public ivoirien qui ne s’est pas fait prier pour prendre d’assaut l’INJS de Marcory.

Lire aussi:  Le clip du titre « Et si on s'aimait encore » déjà disponible

En attendant le concert de clôture prévu ce dimanche 12 septembre dans la ville balnéaire de Bassam, le plateau proposait pour la dernière soirée sur Abidjan, Celine Banza, Mathey, Kajeem, Keen V’, Daphné, Vegedream et Koffi Olomidé. Le spectacle a été à la dimension des artistes invités…Grandiose. Seul bémol, la grosse colère de Koffi Olomidé. L’artiste a quitté la scène à 06h45 après moins de 20 mn de prestation qui avait pourtant bien démarrée.

Lire aussi:  «Gbêssê», le hit du rappeur ivoirien Ovié Kan supprimé de YouTube

La raison évoquée est qu’il voulait « dénoncer » ainsi sa programmation jugée trop « tardive ». Un argument qu’auront du mal à comprendre les habitués de cette rencontre culturelle où il revient à l’artiste « majeur » de clore les festivités. Quelles que soient les raisons avancées, le public ivoirien comprendra -t-il cette incartade du Grand mopao qui s’est déjà illustré de la sorte ?

Lire aussi:  [Justice] Ténor plaide coupable et repart en prison, le verdict attendu le 13/09/2021

Le 26 décembre 2015 à l’occasion du Festival Abidjan By Night il a abandonné son public après 3 chansons. Manifestant ainsi son désaccord avec les organisateurs qui réalisaient selon lui des vidéos du show sans son accord.

(c) Abidjanshow