Régie par le décret n° 0314/PR/MIMT du 25 septembre 2014 portant création et organisation de l’Agence Gabonaise de Développement et de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie du 25 septembre 2014, l’Agence Gabonaise de Développement et de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie dénommée AGATOUR, est un établissement public à caractère industriel et commercial placée sous la tutelle technique du Ministre chargé du Tourisme.

Lire aussi:  Si le Covid 19 n'existait pas, le Gabon allait le créer ... Ating Nzam !

L’Agence Gabonaise de Développement et de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie (Agatour) a pour principale mission d’exécuter la politique de l’Etat en matière de développement touristique et de créer un environnement favorable aux opérateurs du secteur.

Seulement voilà … En manque d’infrastructures étatiques et d’une réelle stratégie gouvernementale pour développer le tourisme local afin de mieux vendre la destination Gabon, l’Agatour table désormais sur les initiatives privées et pas n’importe lesquelles pour justifier son existence.

Lire aussi:  Accusé d'encourager la médiocrité, le MEN se ravise à propos du «9 fort»

Parmi les initiatives privées promues par l’agence gouvernementale, il y a le parc aquatique et ludique Tsunami dont la paternité demeure un mystère. Toutefois, selon certaines sources, l’infrastructure serait la propriété d’un ressortissant Libanais installé au Gabon depuis plusieurs années.

« Profitez pleinement de la fin de vos vacances en famille, en allant visiter l’Aquapark Tsunami, situé au Boulevard Bessieux, en face de l’école publique Martine Oulabou.

Vous y trouverez de nombreux jeux et activités pour les enfants et pour les adultes », a publié l’Agatour ce mardi 07 septembre 2021.

Lire aussi:  [Société] Tout comme les tam-tams, les casseroles se sont tues — Retour sur une allégorie révolutionnaire

Sur quels critères sont sélectionnées les initiatives à mettre en avant ? Pour une initiative privée à but lucratif, quelles sont les retombées économiques pour l’État ?