La diffusion de l’émission La Télé d’Ici (version vacances) dans son numéro du 30 août 2021 sur la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) ne cesse de susciter de vives réactions sur la toile et en dehors pour une présence jugée inopportune sur le plateau. Des sanctions commencent à tomber.

En effet, la chaîne NCI et l’émission La Télé d’Ici font l’objet de critiques véhémentes et acerbes. Pour cause, l’animateur Yves de Mbella a invité ce lundi 30 août 2021 sur le plateau un ancien violeur pour faire une démonstration des techniques de viol en direct avec un mannequin sous un tonnerre d’applaudissement des spectateurs parmi lesquels l’influenceuse et actrice Emma Lohoues. Abomination !

Lire aussi:  Hapsatou Sy démissionne de Canal+ devenu «une caisse de résonance des thèses extrêmes»

À la suite de cette polémique d’ordre éthique, la Direction Générale de la NCI a annoncé la suspension d’Yves de Mbella, a-t-on appris dans un communiqué officiel émanant dudit média.

Yves de Mbella est un journaliste et un présentateur camerounais installé en Côte d’Ivoire depuis 2003. Il est très connu de la sphère médiatique et du monde du showbiz ivoirien. En 2003 et 2006, il a présenté Miss Afrique Centrale. Il a été présentateur officiel de Miss Côte d’Ivoire a plusieurs reprises.

Lire aussi:  Sondage: Top 10 des choses qui énervent les Gabonais en 2021 selon la FGRI

Le 14 juillet dernier Yves de Mbella simule une arrestation en direct à la télévision. En pleine émission sur la NCI, il est menotté et amené par deux officiers de la police nationale ivoirienne mais, il reviendra le lendemain faire savoir aux fans et téléspectateurs qu’il s’agissait en réalité d’une mise en scène.

Lire aussi:  Régis Massimba porté à la tête du Conseil d'Administration d'IGIS