Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

En dehors de ce qu’il a présenté bien avant devant la presse comme la raison de sa fuite en France, l’artiste musicien et ancien animateur du groupe d’accompagnement F’Victim, Kabuya Maradona a révélé une autre raison de sa prise de la poudre d’escampette à une semaine de la date du retour à Kinshasa.

Selon Mfumu, Fally Ipupa ne soutiendrai pas ses poulains en cas de souci de santé ou d’un besoin d’une urgence capitale. Il s’était confié à l’animateur de l’émission YouTube Congo Mokili.

« Fally Ipupa est un leader mystérieux. Quand tu lui présentes tes préoccupations concernant ta santé, il ne répond que par Tokooos et pourtant moi je suis très malade » – a révélé Kabuya Maradona dans une interview accordée à Congo Mokili.

Lire aussi:  Élections 2023 : Le Roi Béni derrière Ali Bongo, Sean Bridon joue son joker

Par ailleurs, il révèle que ses coéquipiers et lui sont sous-payés au regard des gains faramineux engrangés par l’artiste. Lors de leur dernier concert à Bercy, en France au Accor Hôtels Arena, ils n’auraient reçu qu’une modique somme de 200 € chacun soit l’équivalent d’environ 130 000 FCFA.

Ce sont les raisons qui ont motivé la décision de Kabuya de rester en France en vue de poursuivre sa carrière musicale en cavalier solitaire.

Lire aussi:  Jéconia: Se fiancer pour se venger, une affaire de goumin 2.0

Au total, cinq musiciens ont décidé de se soustraire de la délégation qui regagnait la capitale congolaise. Selon plusieurs sources, deux ont pris la poudre d’escampette à une semaine de la date du retour, notamment Kabuya. Tandis que les trois autres auraient disparu à quelques heures du vol pour le Congo.

Lire aussi:  Showbiz: Les vérités du Général Makosso sur Créol

La troupe des cinq déserteurs est constituée essentiellement de cinq (5) personnes. Il s’agit de Guellord Boussole, du guitariste Golet Solo, du claviériste Billy Synthé, du chanteur Cousteau Mopiwi Alligator et évidemment de Kabuya Maradona.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.