Contrairement au Rwanda qui a un plan de développement touristique bien défini, le Gabon improvise tout le jour le jour tel un bohème. Tout comme pour le sport, les autorités gabonaises sont incapables à ce jour de chiffrer exactement au franc près combien le tourisme rapporte à l’économie gabonaise.

Consciente de la léthargie économique observée dans ce secteur, l’Agence Gabonaise de Développement et de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie (Agatour) a décidé de sortir l’artillerie lourde: Creol et ses seins de Kim Kardashian West. Désormais tous les touristes auront les yeux rivés vers la destination Gabon, au sens propre comme au sens figuré. Génial, n’est-ce pas?

Lire aussi:  Creol «définitivement la plus grosse déception de la jeunesse», d'après Clovis Nzong

Cependant, des questions un peu bizarres mais tout de même sensées « chatouillent » l’esprit des Gabonais.

1) Quel type de tourisme Creol réussira-t-elle à promouvoir? Est-ce le tourisme d’affaires, événementiel, sportif ou nudiste? Si autre, préciser en commentaire. 😊

2) Mis à part les plages de Mayumba, les Plateaux Batéké, les parcs nationaux, la pointe Denis, patati patata, quelles autres attractions touristiques le Gabon propose sur le plan des affaires, de l’hôtellerie, événementiel et/ou sportif? 🙄🤷🏽‍♂️

Lire aussi:  Creol: « Ça ne va pas ... Des personnes censées protéger la population tirent sur elle ... Sont-ils des vrais Gabonais ? »

3) Creol va-t-elle suivre une formation accélérée à la réappropriation de l’histoire du Gabon, du climat d’affaires, et des grands axes de développement économiques du pays enfin de mieux le vendre ou va-t-elle simplement chanter ce qu’on lui aura préalablement écrit sur un bout de papier? 😏🤔