Sur la base d’un contrat passé secret, le 03 janvier 2020, Lee WHITE, Ministre gabonais de l’Environnement a manœuvré la vente de deux cents vingt mille (220 000) hectares de forêt appartenant à l’Etat pour un montant de 2,3 milliards de FCFA.

Cette vente criminelle de la forêt gabonaise à GSEZ une filiale d’Olam (Arise), revendue par Gagan Gupta, s’est faite en deux versements (cf images ci-dessous) via BGFI Bank. Un premier versement de 1,3 milliard et un autre de 1 milliard.

Lire aussi:  Le Britannique Lee White fait la pluie et le beau temps aux Eaux et Forêts

Ces forêts sont situées à Mitzic, une zone très riche en bois divers dont le très prisé Kévazingo.

Rappelons que la forêt vendue a une valeur pour une première transformation estimée 700 milliards de Francs CFA. Un préjudice historique pour le Gabon et un scandale économique sans précédent pour un pseudo protecteur de l’environnement connu pour ses basses besognes.

Lire aussi:  Pollution: France 2 démontent les mensonges des autorités gabonaises dans l'affaire Perenco

Avec S. Nzeng