Un peu plus de 2 jours après la publication des messages audio coquins échangés entre Melchy Obiang, producteur de cinéma et Ida Moulacka, artiste gospel, le patron des Studios Montparnasse est enfin sorti de sa réserve non pas pour présenter des excuses à ses parents amis et fans pour son attitude infecte, mais pour accuser Stéphane Biveghe de traîtrise suite à la révélation de leur échange téléphonique.

L’affaire Melchy & Ida est, de toute évidence, le plus rocambolesque scandale sexuel du pays avec une intrigue impliquant à la fois religieux, cinéastes, animateurs télé, cadres administratifs et influenceurs web. Après la publication sur la toile de la première série d’audios mettant à nu cette relation adultérine, Stéphane Biveghe aurait joint par téléphone Melchy Obiang pour, dit-on, lui témoigner sa solidarité et l’aider à surmonter cette épreuve. Melchy se serait donc livré à cœur ouvert et à gorge déployée à un «ami» sans soupçonner qu’il l’enregistrait.

Lire aussi:  Melchy Obiang et Ida Moulacka ont mis les organes dans les autres

L’échange téléphonique s’est malheureusement retrouvé dans les mauvaises mains et a été servi sur internet aux affamés de buzz qui épient la toile chaque instant. Dans celui-ci, on entend clairement Melchy se réjouir de l’effervescence suscitée par l’affaire et a affirmé être en réflexion sur la possible monétisation de ce buzz à son avantage. Aussi, déclare-t-il, ce scandale lui profiterait en ce sens que la gent féminine se rue dans sa messagerie privée pour solliciter ses services sexuels en sa qualité de Sex Machine.

Stéphane Biveghe … pourquoi ?
Tu m’as contacté pour sois disant me soutenir, me faire sourire car ayant déjà vécu cet état psychologique, tu imaginais ma peine. Et comme un ami je me suis mis en confiance et tu as su me faire rigoler, me sortant ainsi du silence que jai décidé d’observer avant des excuses à tous au moment opportun. Croyant que tu rigolais sincèrement avec moi nous avons blagué avec des paroles qu’uncun de nous ne pensait. Donc tu m’entegistrais pour aller me livrer. À quel prix ? — S’est-il plaint ce vendredi 16 juillet 2021 sur son compte Facebook.

Ce matin, Melchy Obiang a été vu du côté de l’aéroport international de Libreville, certainement pour une retraite, le temps de se faire oublier. Jusqu’à la publication de cet article, Stéphane Biveghe, quant à lui, ne s’est pas encore officiellement et publiquement prononcé sur ces accusations qui le réduisent au statut de traître-piégeur. Il y a quelques années seulement, Stéphane a également été sous le feu des projecteurs pour avoir réalisé une partouze largement relayée sur la toile.

Lire aussi:  Chantre devant l'Éternel, Ida Moulacka est accusée de vendre le piment