Omar Bongo Ondimba, né Albert-Bernard Bongo le 30 décembre 1935 à Lewaï et mort le 8 juin 2009 à Barcelone, était un homme d’État gabonais. Il est président de la République gabonaise du 2 décembre 1967 à sa mort, après avoir été vice-président sous le mandat de Léon Mba.

Lire aussi:  Le trafic perturbé pendant 9 mois pour 3km de route à réhabiliter sur le Boulevard Triomphal

Au delà de l’image du patriarche souverain qu’il incarnait, c’était un dictateur né qui pouvait « faire d’un chien un ministre et d’un ministre un chien ». Figure de proue de la françafrique, Omar a légué a sa famille un « patrimoine colossal » et une souffrance abyssale au peuple gabonais.

Les biens mal acquis de la famille Omar Bongo Ondimba en France | © TDR