Harold Leckat Igassela, Fondateur et Directeur Général de Global Media Time, groupe de presse auquel appartient Gabon Media Time (GMT) fait actuellement l’objet de critiques les plus acerbes pour ses habiletés managériales jugées très autoritaires et son attitude à tout ramener à sa personne.

Le management d’Harold Leckat à tête de Gabon Media Time (GMT) est de nouveau remis en cause après les confidences de deux anciens collaborateurs dont l’un vit désormais en France. Pharel Boukika Mouketou, titulaire d’un Master en Droit Privé, par ailleurs Rédacteur en Chef de GMT jusqu’en janvier 2021 a officialisé son départ du média, l’un des plus influents du pays, ce 21 avril 2021 non sans décrire les circonstances qui l’ont conduit à prendre une telle décision après deux (2) années de franche collaboration.

Lire aussi:  C'est officiel ! Pamela Nfono se reconvertit dans le coaching sexuel, option blowjob*

« Les valeurs qui sous-tendent la vie d’un homme font de la dignité, du respect et de la probité les principales leitmotivs. Des valeurs cardinales égratignées in fine, par un management perverti par l’irrespect, le manque de reconnaissance et l’égocentrisme, que l’homme libre que je suis, ne saurait tolérer ni accepter. Par pudeur, je me garde de révéler sur la place publique les détails sur les raisons de ce divorce », déclare Pharel Boukika sur son compte Facebook.

Lire aussi:  Hapsatou Sy démissionne de Canal+ devenu «une caisse de résonance des thèses extrêmes»
📷 Harold Leckat Igassela (à gauche) et Pharel Boukika Mouketou

Pharel et Harold sont co-fondateurs de « Que Dit la Loi », un site d’information juridique essentiellement basé sur le droit gabonais. Il y a deux (2) ans, Harold a confié la responsabilité de la rédaction du média GMT a son ami de longue date. Les rapports étant devenus toxiques présageant rien de bon pour l’avenir, les deux juristes de formation reconvertis en journalistes ont décidé de faire chemin à part.

Lire aussi:  [Scandale] Yves de Mbella invite un violeur faire une démonstration à la télé

« Le monde de l’inimitié est un univers assez complexe. Il en va de même pour Les relations humaines, lesquelles ont ceci de particulier que les liens qui se font peuvent se défaire. Le mariage, l’amitié et même la fraternité n’échappent à cette réalité », conclut-il sur un air triste.