International gabonais depuis 2012 et double passeur décisif lors du dernier match face aux Léopards de la RD Congo (3-0), Guelor Kanga est accusé de fraude à l’identité. Il aurait acquis la nationalité gabonaise d’une façon irrégulière et aurait changé son nom, son âge, son lieu de naissance et le nom de ses parents, à en croire Patrick Lipuka, envoyé spécial de Canal+ en RDC.

Funny Gabon

La Fédération Congolaise de Football Association (FÉCOFA) a porté réserve devant la Confédération Africaine de Football (CAF) qui a ouvert une enquête et a officiellement saisi la Fédération Gabonaise de Football (FÉGAFOOT) en fin de semaine dernière pour recueillir leurs commentaires sur ces allégations.

Lire aussi:  [Football] Les Panthères du Gabon, ces irréductibles boas

Alors que Pierre Alain Mounguengui, président de la Fegafoot, déclarait subséquemment que la République Démocratique du Congo (RDC) n’a pas de preuves dans son dossier, une vidéo d’archives de l’interview du joueur mis en cause accordée au journaliste Léo Mputu a refait surface. Dans celle-ci, Kanga Guelor, Kiaku Kiaku Kiangana de son vrai nom se livre à cœur ouvert à son interlocuteur.

Lire aussi:  [Officiel] RDC vs Gabon : Le match décalé à 21 heures

La vidéo publiée le 20 juillet 2020 sur la chaîne YouTube Congo Révolution News a été supprimée dès le soulèvement de la polémique par les supporters des Léopards du Congo qui n’ont digéré leur élimination par les Panthères du Gabon. Toutefois, nous avons pu obtenir des séquences vidéo authentiques en lingala que nous vous proposons.

Lire aussi:  Finale du CHAN 2020: Mali vs Maroc. Parie le score exact et tente de gagner de nombreux lots
Séquence 1: Léo Mputu introduit le sujet en rappelant l’identité d’origine du joueur.

Séquence 2: Guelor Kanga révèle tout sur son parcours au Congo et son arrivée au Gabon.

D’après certaines sources officieuses du camp RD Congolais, le journaliste Léo Mputu qui a conduit l’interview aurait reçu 5000 dollars américains (≈ 2 725 000 Francs CFA) pour supprimer la vidéo et détiendrait la vidéo intégrale de l’interview accordée par Guelor Kango. Les prochains jours seront donc très déterminants pour connaître afin l’épilogue de cette affaire rocambolesque.