Décédé le 18 avril 2021 à la Polyclinique El Rafa de Libreville, Fidèle Andjoua Ondimba, frère aînée de l’ancien président Omar Bongo Ondimba a été conduit à sa dernière demeure le samedi 24 avril dernier dans sa résidence sise à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué.

Chef traditionnel et oncle paternel d’Ali Bongo, celui qu’on appelait affectueusement « Papa Andjoua » a reçu les derniers hommages des hauts dignitaires de la République parmi lesquels la délégation des ressortissants de l’Ogooué Lolo conduite par Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée Nationale du Gabon depuis janvier 2019. Ce dernier s’est fait le porte-voix de la population logovéene et a offert une impressionnante contribution constituée d’un camion de produits alimentaires et d’un grand sachet translucide contenant la somme de vingt millions de francs CFA.

Lire aussi:  Fidèle Andjoua Ondimba, chef traditionnel téké, a cassé la pipe

Se tenant debout, liste à la main, Faustin Boukoubi, le porte étendard des fils et filles de l’Ogooué Lolo, a détaillé au micro devant une foule non-respectueuse des mesures barrières, les différents produits chargés dans le camion garé à l’extérieur. Il s’agissait notamment de:

  • 140 régimes de banane
  • 1 sac de patates
  • 17 antilopes dont 10 fumées
  • 14 gazelles dont 2 fumées
  • 5 singes
  • 9 porc-épic dont 1 fumé
  • 2 chats-huants
Lire aussi:  Un jour après, Ali Bongo n'a toujours pas réagit au décès de son oncle

Au total ce sont 47 animaux sauvages répartis en 5 espèces distincts chassés pour une cérémonie funèbre qui n’aura duré que moins de 3 jours. Le nombre de créatures fauniques tués est important et cela met en mal la survie des espèces. La chasse est réglementée, enfin … pour les Makaya*. Si pour certaines personnes le braconnage est toloré tandis que les citoyens lambdas ont interdiction de tirer même sur les animaux qui dévastent leurs champs, alors nous sommes en face d’une législation deux poids deux mesures au même titre que les restrictions sanitaires bafouées tout au long des funérailles du patriarche Téké. On va encore faire comment ?

Lire aussi:  [Urgent] Junior Denis Bongo et la famille Sassou Nguesso bloqué à la frontière