Du 19 avril au 16 mai 2021, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) organise, sous la houlette du Ministère de la Santé, le « Mois du Donneur ». Il s’agit d’une tombola insolite pour récompenser 200 donneurs de sang tirés au sort qui bénéficieront de nombreux lots ! Un argument marketing pour inciter les populations à faire des dons de sang bénévoles.

Les populations gabonaises sont de plus en plus réfractaires aux dons de sang. Ils reprochent notamment au CNTS de vendre cher les poches de sang qu’ils donnent gracieusement, mis à part le sandwich et le verre de jus. En plus de l’achat au coût fixé sans toute possibilité de négociation, les bénéficiaires doivent également rembourser le double voire le triple des poches de sang reçues. Une démarche mercantiliste qui n’obtient pas forcément l’approbation de tous.

Lire aussi:  L'expertise cubaine au chevet du secteur santé gabonais à l'agonie

Se sentant plus ou moins dupées et utilisées, les populations réprouvent désormais les nombreux appels des autorités sanitaires à faire des dons de sang volontaires. À court de stocks, l’institution a multiplié des initiatives pour attendrir les populations et leur faire changer d’avis. Le CNTS a d’abord mis en service la « Carte du Donneur » d’une validité d’une année qui donne droit à une seule poche de sang par an pour le donneur et la gratuité des certificats médicaux à condition de faire 3 dons de sang dans l’année.

Lire aussi:  Que vaut la vie des enfants du pré-primaire et du primaire pour le gouvernement ?

Cette trouvaille n’a pas convainc grand monde. Le centre a donc décidé de rejouer les cartes en organisant, cette fois, une tombola pour récompenser 200 donneurs tirés au sort qui recevront des gazinières, des machines à laver, des fours micro-ondes, entre autres. C’est inédit pour une organisation à but non lucratif d’organiser ce genre d’événement. Quelle est leur source de financement ? Les recettes des ventes des proches de sang ou les financements directs ? Quoiqu’il en soit, nous souhaitons une bonne chance à tous les participants.

Lire aussi:  Guy Patrick Obiang Ndong insulte les médecins d'hypocrites — Le choc.