Suite aux décisions des autorités du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur de restreindre l’accès aux universités publiques et aux grandes écoles partenaires, plusieurs bacheliers 2020 ont été orientés vers l’Office National de l’Emploi (ONE) pour des formations professionnelles et techniques de courte durée. Parmi celles retenues, on y retrouve la formation en pêche industrielle présentée comme un palliatif au chômage des jeunes.

En quête de diversification de son économie, le Gabon veut s’appuyer sur ses importantes ressources halieutiques. Dans un tel contexte, l’Exécutif insiste sur la mise en place des principes d’une pêche durable et d’une industrie de transformation locale. A cet effet, les bacheliers 2020 âgés de plus de 21 ans et reçus au deuxième tour au baccalauréat d’enseignement général ont, pour certains, été orientés sans consultation dans la formation en pêche industrielle pour apprendre les techniques de pêche à grande échelle en haute mer et en faire un métier pour la vie.

Lire aussi:  L'intendant du Lycée JHAE suspendu, l'intérim assuré par l'économe

La pêche industrielle est l’activité consistant à capturer des animaux aquatiques (poissons, mais également et notamment crustacés et céphalopodes) dans leur biotope (océans, mers, cours d’eau, étangs, lacs, mares) la commercialisation à grande échelle ou la transformation en produits dérivés divers. Elle est pratiquée par les pêcheurs, comme loisir ou profession. Les techniques et engins de pêche sont nombreux, dépendant de l’espèce recherchée, du milieu, ou encore du bateau utilisé.

Après plusieurs mois de négociations, le Gabon et l’Union européenne (UE) sont tombés d’accord en février dernier sur le développement et la transformation de la pêche au Gabon. Le Ministre gabonais de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, et l’ambassadrice de l’UE au Gabon ont signé, mercredi 10 février à Libreville, le protocole d’accord d’une valeur de 17 milliards francs CFA, qui prendra en compte la protection de l’environnement marin au Gabon.

Lire aussi:  20 étudiants grévistes du CMFEPM exclus pour alcoolisme et vandalisme