« Le 18 avril 2021, un Super Puma des forces des défenses effectuant une mission pour la relève des militaires dans la zone de Mikébé décollant de Lélé aux alentours de 13 heures avec son bord 4 membres d’équipage et 12 militaires équipés a subi une grave avarie sur l’un des moteurs engendrant son arrêt », a annoncé le deuxième secrétaire général adjoint du Ministère de la Défense Nationale, le Colonel Félicien Koyi sur les antennes de Gabon Première ce lundi. Devant la difficulté à maintenir l’appareil en vol au dessus de la zone inhospitalière, l’équipage l’a dérouté vers le centre de Mikébé pour y effectuer un atterrissage d’urgence.

Lire aussi:  [ Vidéos ] Des jeunes gabonais tombent sous les balles pour avoir tapés sur les casseroles

Dans la manœuvre de poser d’urgence, le Super Puma a percuté violemment le sol entraînant des dégâts matériels importants sans toutefois engendrer des pertes en vie humaine. Le Ministère de la Défense Nationale a adressé ses vives félicitations aux pilotes pour le professionnalisme, le savoir-faire et la maîtrise de soi ainsi manifestée qui ont permis d’éviter une véritable catastrophe.

Lire aussi:  Lambert Matha épouse sa tchiza Désirée Singatady en plein confinement

En outre, le Ministère de la Défense Nationale a réitéré l’engagement des forces de défense à œuvrer dans le cadre de leurs missions régaliennes pour ma défense et la sécurité du territoire national en tout temps, en toute circonstance et contre toute forme de menaces notamment dans le parc national de Mikébé pour pour la protection des ressources naturelles contre les exploitants illégaux qui l’avaient transformé en zone de non droit, en îlot de trafic en touts genres et, in fine, en une source d’insécurité pour le pays.

Lire aussi:  [Image du jour] Crash d'un hélicoptère des forces armées gabonaises

En attendant les conclusions de l’enquête, ouverte pour déterminer les causes de la défaillance du moteur incriminé, la mission de la relève de Mikébé se poursuit par d’autres aéronefs des forces de défense.