Fidèle Andjoua Bongo Ondimba, frère aîné de feu Omar Bongo Ondimba et oncle paternel d’Ali Bongo Ondimba et de Denis Junior Bongo Ondimba a tiré sa révérence ce dimanche 18 avril 2021 à la Polyclinique El Rapha de Libreville. Franceville pleurt un dépositaire du savoir ancestral de l’ethnie téké.

Considéré comme le gardien des vestiges de la famille Ondimba, maître-initiateur « Ndjobi », un rite traditionnel téké/obamba répandu dans le Haut-Ogooué, Fidèle Andjoua Ondimba décède ce jour à près de 90 ans.

Lire aussi:  [Nécrologie] Atteint de Covid 19, Casimir Oyé Mba casse la pipe à Paris

Au crépuscule de sa vie, celui à qui on attribue ironiquement l’invincibilité des Panthères, l’équipe gabonaise de football, au Stade de Franceville vivait désormais sa vie retranché dans son domaine dans la « Ville des mangues ». De par son rôle de patriarche, il a su réunir la famille. Denis Junior Bongo Ondimba, qui désormais vit au République du Congo auprès de son grand-père Denis Sassou Nguesso a multiplié des séjours au Gabon c’est derniers pour rendre visite à son oncle.

Lire aussi:  [Congo] Candidat à la Présidentielle du 21 mars, Parfait Kolelas meurt à la fermeture des urnes dans un avion

En Afrique, lorsqu’un vieillard décède, c’est toute une bibliothèque qui se brûle. En effet, Franceville est en feu et en cendre. L’un des piliers culturel de la contrée est tombé. C’était jusqu’à ce jour, le plus grand dépositaire du savoir ancestral, de la maîtrise de la nature et de ses mystères.

Lire aussi:  [Tchad] Qui est Mahamat Deby Itno chargé d'assurer l'intérim ?