Est-ce oubli, négligence ou volonté d’opacité ? Malgré les discours, les articles de journaux, les scandales de biens mal acquis ou les meetings de campagnes électorales, personne au Gabon comme en France n’ose dresser le vrai bilan des politiques publiques « des années Bongo ».

Résumé de l’ouvrage

Marie-Thérèse Landon a profité des élections du 27 août 2016 et des événements sanglants qui ont suivi pour dresser le bilan économique et social « des Bongo père et fils », entre malversations et dérives monarchiques et criminelles liées aux accords occultes de la Françafrique. Elle dénonce également les nombreuses violences exercées par un régime autocratique sur une population gabonaise désarmée, et surtout, le coup d’État permanent dont Ali Bongo est devenu le spécialiste. Il importe surtout de mieux faire connaître Jean Ping, l’homme au parcours brillant, l’homme que le peuple gabonais a élu démocratiquement dans les urnes à l’élection présidentielle du 27 août 2016 pour reconstruire le Gabon nouveau et conduire son destin.

Lire aussi:  Ali Bongo, un homme de paroles (en l'air) ou un homme des actes ?

À propos de l’auteur

Marie-Thérèse Landon est docteur en histoire politique à l’Université de Limoges. Elle est spécialisée dans la politique économique et sociale du Gabon au temps d’Omar Bongo. Elle a d’abord enseigné l’histoire-géographie à l’Institut Leschi à Marseille, avant de militer au sein de la Convention de la Diaspora Gabonaise (CDG) pour la liberté et la démocratie au Gabon, son pays d’origine.

Lire aussi:  «Ya Ali est venu, chocolat et bonbon» quand des pères et des mères de famille se ridiculisent

Informations bibliographiques

  • Titre: Gabon: L’impossible décolonisation dans la françafrique
  • Auteur: Marie Thérèse Landon
  • Éditeur: Fauves éditions, 2017
  • ISBN: 9791030202007
  • Longueur: 224 pages

Couverture