Après son Ă©limination humiliante Ă  Franceville, la RDC veut dĂ©sormais faire tomber Guelor Kanga Kaku et toute la sĂ©lection gabonaise avec. Se basant sur des dĂ©clarations administratives jugĂ©es « fausses » sans toutefois ĂŞtre prouvĂ©es, les RD Congolais semblent rĂ©solument engagĂ©s Ă  tenter le tout pour le tout pour s’attirer les faveurs de la ConfĂ©dĂ©ration Africaine de Football (CAF) et espĂ©rer une qualification après le retrait du Gabon de la course.

Traduction de documents
« Guelor Kanga n’est pas nĂ© Ă  Oyem, plutĂ´t Ă  Kinshasa », dĂ©clare les internautes RD congolais qui, visiblement, n’ont pas encore digĂ©rĂ© leur Ă©limination et ne sont pas prĂŞts en rester lĂ . Cette fois, la bataille de jouera hors du terrain et la CAF sollicitĂ©e en qualitĂ© d’arbitre.

Que dit la CAF quand il y a usurpation d’identitĂ© ?

Les RD Congolais citent en appui Ă  leur revendication un plĂ©thore de textes de la ConfĂ©dĂ©ration Africaine de Football pour espĂ©rer gagner le procès* quand bien mĂŞme la charge d’ « usurpation d’identitĂ© » n’a pas encore Ă©tĂ© Ă©tablie.

  • L’article 41 dans son alinĂ©a 42.13 du code disciplinaire de la CAF dit : « Pour toute intention dĂ©libĂ©rĂ©e de frauder par falsification de documents officiels, la fĂ©dĂ©ration concernĂ©e sera suspendue conformĂ©ment aux prĂ©sents règlements et au code disciplinaire de la CAF ».
  • L’article 45 dit : « Si la CAF apprend, quel que soit la source, qu’une fraude et ou falsification de documents accomplie par quelque moyen et / ou support que ce soit a Ă©tĂ© commise par une ou plusieurs Ă©quipe (s) nationale (s), une enquĂŞte sera ouverte ».
  • L’article 46: « Au cas oĂą les faits incriminĂ©s seraient avĂ©rĂ©s, l’association nationale reconnue coup- able sera suspendue de participation aux deux Ă©ditions suivantes de la CAN ».
  • L’article 47: « Pour toute erreur administrative, en matière d’enregistrement des joueurs, l’association nationale concernĂ©e sera suspendue de participation Ă  l’édition suivante de la CAN, et son Ă©quipe sera Ă©liminĂ©e de la compĂ©tition si cette dernière est toujours en cours ».
Lire aussi:  [VidĂ©os] Voici les assassins de nos compatriotes en pleine action — Exclusif

La RDC et la « Sore Looser Attitude ».

Tandis que certains sont mobilisĂ©s Ă  faire barrage Ă  Guelor Kanga Kaku pour sa « trahison » supposĂ©e, d’autres encore plus raisonnables y voient une expĂ©rience de laquelle les leçons doivent ĂŞtre apprises pour servir d’orientation future.

Ne trouvez-vous pas cela injuste de songer Ă  barrer la route au Gabon qui a amplement mĂ©ritĂ© sa qualif au profit de la RDC? Je suis Congolais, avec cette gĂ©nĂ©ration, on pouvait mieux faire que de se contenter d’une troisième place dĂ©crochĂ©e lors la CAN 2015. Cette non-qualification doit ĂŞtre pour nous une leçon sur quoi on peut tirer des points positifs pour faire mieux et progresser lors des Ă©chĂ©ances prochaines.

FĂ©licitations aux panthères du Gabon pour leur prestation. Quelques fois, le malheur est bon, surtout pour Constant Omari Selemani [PrĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration Congolaise de Football Association (FĂ©cofa), ndlr] et sa troupe. Il y a les qualifs du Mondial qui s’annoncent, bon travail aux gars, le travail paie toujours — dĂ©clare un fan des LĂ©opards qui ne partage pas l’avis de ses compatriotes.

La réponse du Gabon très attendue

Eu Ă©gard Ă  ces actes d’accusation qui pourraient faire tourner le cours de sa participation Ă  la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun, la rĂ©ponse du Gabon est attendue avec ou sans enquĂŞte de la CAF. La FĂ©dĂ©ration Gabonaise de Football (FĂ©gafoot) et le Ministère en charge des sports devront se prononcer sur la question afin de rassurer l’opinion.