Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Après son élimination humiliante à Franceville, la RDC veut désormais faire tomber Guelor Kanga Kaku et toute la sélection gabonaise avec. Se basant sur des déclarations administratives jugées « fausses » sans toutefois être prouvées, les RD Congolais semblent résolument engagés à tenter le tout pour le tout pour s’attirer les faveurs de la Confédération Africaine de Football (CAF) et espérer une qualification après le retrait du Gabon de la course.

Traduction de documents
« Guelor Kanga n’est pas né à Oyem, plutôt à Kinshasa », déclare les internautes RD congolais qui, visiblement, n’ont pas encore digéré leur élimination et ne sont pas prêts en rester là. Cette fois, la bataille de jouera hors du terrain et la CAF sollicitée en qualité d’arbitre.

Que dit la CAF quand il y a usurpation d’identité ?

Les RD Congolais citent en appui à leur revendication un pléthore de textes de la Confédération Africaine de Football pour espérer gagner le procès* quand bien même la charge d’ « usurpation d’identité » n’a pas encore été établie.

  • L’article 41 dans son alinéa 42.13 du code disciplinaire de la CAF dit : « Pour toute intention délibérée de frauder par falsification de documents officiels, la fédération concernée sera suspendue conformément aux présents règlements et au code disciplinaire de la CAF ».
  • L’article 45 dit : « Si la CAF apprend, quel que soit la source, qu’une fraude et ou falsification de documents accomplie par quelque moyen et / ou support que ce soit a été commise par une ou plusieurs équipe (s) nationale (s), une enquête sera ouverte ».
  • L’article 46: « Au cas où les faits incriminés seraient avérés, l’association nationale reconnue coup- able sera suspendue de participation aux deux éditions suivantes de la CAN ».
  • L’article 47: « Pour toute erreur administrative, en matière d’enregistrement des joueurs, l’association nationale concernée sera suspendue de participation à l’édition suivante de la CAN, et son équipe sera éliminée de la compétition si cette dernière est toujours en cours ».
Lire aussi:  [Urgent] L'ambassadeur d'Italie en RDC trouve la mort dans une attaque au Nord-Kivu

La RDC et la « Sore Looser Attitude ».

Tandis que certains sont mobilisés à faire barrage à Guelor Kanga Kaku pour sa « trahison » supposée, d’autres encore plus raisonnables y voient une expérience de laquelle les leçons doivent être apprises pour servir d’orientation future.

Ne trouvez-vous pas cela injuste de songer à barrer la route au Gabon qui a amplement mérité sa qualif au profit de la RDC? Je suis Congolais, avec cette génération, on pouvait mieux faire que de se contenter d’une troisième place décrochée lors la CAN 2015. Cette non-qualification doit être pour nous une leçon sur quoi on peut tirer des points positifs pour faire mieux et progresser lors des échéances prochaines.

Félicitations aux panthères du Gabon pour leur prestation. Quelques fois, le malheur est bon, surtout pour Constant Omari Selemani [Président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa), ndlr] et sa troupe. Il y a les qualifs du Mondial qui s’annoncent, bon travail aux gars, le travail paie toujours — déclare un fan des Léopards qui ne partage pas l’avis de ses compatriotes.

La réponse du Gabon très attendue

Eu égard à ces actes d’accusation qui pourraient faire tourner le cours de sa participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun, la réponse du Gabon est attendue avec ou sans enquête de la CAF. La Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) et le Ministère en charge des sports devront se prononcer sur la question afin de rassurer l’opinion.


En savoir plus sur Funny Gabon

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.