À moins de 48 heures de la confrontation sportive avec les Panthères du Gabon, la sélection nationale RD Congolaise a décidé de préparer ses joueurs autrement et de la plus drôle des manières. Une vidéo publiée le 23 mars 2021 sur la page Facebook Léopards Infos & Stats montre les hommes de Christian Nsengi-Biembe dans une « ambiance positive » marquée les chants et les danses sur le stade.

Lire aussi:  [Urgent] L'ambassadeur d'Italie en RDC trouve la mort dans une attaque au Nord-Kivu

Victoire avant la guerre ?

La République Démocratique du Congo est mondialement connue pour être la capitale de la sape et de la chanson. Une tradition solidement ancrée dans les esprits. D’après la légende de la vidéo ci-dessous, il s’agit de l’intégration de nouveaux joueurs devant remplacer les ténors empêchés, un bizutage des « bleus » à deux jours du match décisif contre le Gabon.

Lire aussi:  [Interview] Guelor Kanga révèle tout sur ses origines et le début de sa carrière à Kinshasa

Tandis que les supporters RD Congolais apprécient les prouesses et le talent artistiques des Léopards, une frange se désolidarise et invite les joueurs à plus de concentration. Finalement, ils ont eu raison. Le match joué ce jeudi 25 mars à Franceville s’est soldé par la victoire écrasante des Panthères sur les Léopards. Un rencontre pourtant annoncée comme un chic titanesque entre félins.

Lire aussi:  [Musique] Benjamin Epps: le jeune rappeur qui déclasse Koba et Lord Ekomy Ndong, vraiment ?
Une impréparation à quelques heures du match contre le Gabon soldé par une défaite humiliante au stade mythique de Franceville.

Au lieu de s’entraîner et de se préparer physiquement les nouvelles recrues, les Léopards se sont plutôt donnés à fond à esquisser des pas de danse et à entonner des chants comme si la victoire était déjà acquise. Qu’ont-ils cru que c’était ? Un concours de rumba, de dombolo ou de soukous?