L’avion de la compagnie Ethiopian Airlines affrété par la Fegafoot pour transporter les joueurs de la sélection nationale évoluant à l’étranger au départ de Paris, a eu un problème mécanique et n’a finalement pas pu décoller de l’aéroport Charles de Gaulle, à Roissy-en-France. Les joueurs ont donc dû descendre de l’appareil et vont sans nul doute passer la nuit à Paris.

Lire aussi:  E-commerce: Le Gabon à la ramasse. Analyse factuelle référencée
Traduction de documents

« Cet avion ne décollera plus. Un autre avion de la même compagnie, est attendu d’Addis-Abeba, départ reporté à demain 11h », a-t-on appris de Freddy Koula, journaliste sportif gabonais.

Tandis que le match contre la RDC ne tient qu’à quelques heures seulement, l’inquiétude est grande au sein de la sélection nationale. Dans la foulée, Pierre-Emerick Aubameyang a loué un jet privé pour sa seule personne afin de rallier Libreville ce soir même alors que ses coéquipiers devront passer la nuit sur le sol français dans l’attente d’une solution palliative. Une attitude jugée égocentrique pour un capitaine de l’équipe nationale surtout au regard de toute l’estime que lui porte la nation gabonaise toute entière.

Lire aussi:  [Société] Setrag, le «train de la mort», défend bien sa réputation en situation de monopole.

Déjà très décrié pour son indifférence vis-à-vis de son pays, le Gabon, l’attitude du capitaine des Panthères soulève encore ce soir moultes réactions au sein de la population. Pourquoi s’empresse-t-il de rentrer seul au pays sachant bien qu’une équipe est un tout ?