Guy-Brice Parfait Kolelas, le principal opposant au président congolais Denis Sassou Nguesso, est décédé, a annoncé son porte-parole lundi matin. Le candidat à la présidentielle qui s’est déroulée dimanche avait été évacué dans l’après-midi par avion médicalisé vers Paris après avoir contracté le Covid-19.

Traduction de documents

L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolelas, principal rival de Denis Sassou Nguesso à la présidentielle qui s’est tenue dimanche au Congo-Brazaville, est décédé des suites du Covid-19 lors de son transfert en France, a indiqué, lundi 22 mars, à l’AFP son directeur de campagne. Il a ensuite confirmé cette information auprès de l’envoyé spécial de France 24.

« Il est décédé dans l’avion médicalisé qui était venu le chercher à Brazzaville dimanche après-midi », a déclaré Christian Cyr Rodrigue Mayanda. « On va continuer à compter les bulletins. Il était en tête dans un certain nombre de localités », a-t-il ajouté. Il a appelé les partisans de l’opposant Kolelas à un rassemblement lundi à 11 h.

L’envoyé spécial de France 24, Clément Bonnerot, précise que Guy-Brice Parfait Kolelas était accompagné, dans son avion médicalisé, d’ « un médecin congolais ainsi qu’un réanimateur, il y avait également son épouse ». « L’avion a atterri à 1 h 35 à l’aéroport du Bourget à Paris mais M. Kolelas est décédé avant même de pouvoir arriver à l’hôpital », ajoute-t-il.

Lire aussi:  [Nécrologie] L’artiste rwandais Yvan Buravan est mort

© France 24