La Société d’Exploitation du Transgabonais (Setrag) est très décriée pour ses déraillements itératifs. Après celui du 7 mars 2021, au petit matin, la société enregistre un nouvel accident ce dimanche 21 mars 2021, soit 2 semaines, jour pour jour. Cette récurrence d’événements malheureux lui a donc valu le titre de « train de la mort » qu’elle s’evertue à entretenir tant bien que mal.

Lire aussi:  [Sinistre] Des toitures de maisons volent en éclat à Libreville laissant des familles désemparées
Traduction de documents

Ce dimanche 21 mars 2021, la Setrag a annoncé un nouveau déraillement du train marchandise et a présenté une énième fois, des excuses insipides à sa clientèle menée par le bout du nez.

Chers clients, suite à un incident survenu ce dimanche 21 mars 2021, toutes les circulations de trains sont interrompues. Votre train de voyageurs N°733 de ce dimanche 21 mars 2021 est annulé. Le prochain départ fera l’objet d’une communication ultérieure. Setrag vous présente ses sincères excuses pour les désagréments présentent et vous remercient pour votre bonne compréhension — a annoncé la Direction Générale de la Setrag.

Cette situation inquiète les usagers et sème le doute sur la qualité de l’offre de services. Il n’y a plus d’assurance de pouvoir effectuer un voyage sans aléas avec la Setrag. La hiérarchie devra prendre des mesures ferme quitte à suspendre tout le trafic ferroviaire jusqu’à la révision complète du chemin de fer dont l’obsolescence inquiète désormais la population.