Le président tanzanien est décédé mercredi 17 mars, à l’âge de 61 ans, a annoncé la vice-présidente, Samia Suluhu Hassan, à la télévision nationale. John Magufuli, président « covido-sceptique », n’avait pas été vu en public depuis fin février.

Traduction de documents
Le président tanzanien John Magufuli est décédé de problèmes cardiaques, a annoncé mercredi à la télévision la vice-présidente, après plus de deux semaines d’absence inexpliquée du chef de l’État. « C’est avec grand regret que je vous informe qu’aujourd’hui, le 17 mars 2021, à 18h, nous avons perdu notre courageux leader, le président de la Tanzanie, John Pombe Magufuli », a déclaré Samia Suluhu Hassan. Elle a annoncé que des obsèques nationales seraient organisées sous peu. Quatorze jours de deuil national ont été décrétés.

Lire aussi:  Covid-19 : Jacob Desvarieux, le cofondateur de Kassav', placé en coma artificiel

La version officielle fait donc état de problèmes cardiaques pour expliquer le décès d’un homme qui a totalement minimisé pendant des mois la pandémie de Covid-19. Il a ignoré jusqu’à ces dernières semaines toutes les mesures sanitaires et affirmé que le virus avait été vaincu dans son pays grâce aux prières, et à l’aide de bains de vapeur et d’herbes médicinales.

Lire aussi:  Non, le 08 mars n'est pas une cérémonie de réjouissance, c'est une journée de revendication pour la cause féminine.

© RFI