Bruno Ben Moubamba, Égypto-russe devenu et rebaptisé Imhotep Vladimir Moubamba s’est justifié hier suite aux accusations portées contre sa personne. Il est notamment taxé de « chasseur de buzz » dans une publication où il récriminait Creol, « [sa] fille Punu » qui pervertirait l’image de la femme africaine. Il a indiqué que c’est de par la mère de Creol qu’elle est gabonaise puisque son père est d’origine congolaise.

Lire aussi:  [Caricature] Personne ne sort. Il y aura le Coronavirus pour tout le monde — Air France
Traduction de documents

L’ex vice-premier ministre Imhotep Vladimir Moubamba, converti à l’orthodoxie russe est connu pour ses déclarations tonitruantes. Ce mercredi 17 mars 2021, il a lâché une bombe sur les origines insoupçonnées du père de Creol, la diva au caractère « un peu sot ».

On parle à Creol parce que le père de notre fille un peu sotte, son père Mackjoss, vient du Kivu au Congo Démocratique ou du Kassai oriental. C’est là que le dictateur en herbe Albert Bongo est allé le chercher, mais la mère de Creol est de Moabi, au sud-ouest du Gabon. C’est par cette dernière qu’elle est notre fille.

Compte tenu de la gravité de ces allégations, une déclaration de la famille du baobab de la musique gabonaise est très attendue. Qui de mieux placé que Creol, la star à l’injure facile pour remonter les bretelles à l’Égypto-russo-gabonais Imhotep Vladimir Moubamba, son oncle du Sud ?

Lire aussi:  [Sport] Pourquoi le Gabon devrait se passer d'Aubameyang, le leader nombriliste.

MackJoss, un Congolais ?Illustration de Pahé sur la possible réplique de Creol