Widget de Message Déroulant
Bienvenue sur Funny Gabon. Bonne navigation !

Le Gouvernement du Moyen-Ogooué, Bernabé Bangalivoua, a sorti ce 11 mars une note d’information à l’intention des usagers pour leur signifier la facturation des actes Covid 19 pour, dit-il, « une meilleure fluidité des demandes et afin de répondre rapidement aux problèmes liés à l’établissement » de ces actes. Le Ministère de l’Intérieur par une circulaire désapprouve cette démarche mercantiliste.


Sur une décision prise unilatéralement sans consultation de sa hiérarchie, sieur Bangalivoua a indiqué:

Tous les actes établis par mes services sont désormais payants à compter du lundi 15 mars 2021 selon les modalités suivantes:

  • Autorisations Spéciales de Circuler à 5 000 FCFA (10 000 FCFA en urgence)
  • Laissez-Passer à 10 000 FCFA (15 000 FCFA en urgence)
  • Laissez-Passer Mortuaires 10 000 FCFA (15 000 en urgence)

Il précise qu’il « attache du prix à l’application stricte de cette mesure. » Le Ministère de l’Intérieur a réagit par la plume de Judith KOUMBA PEMBA MOMBO en sa qualité de Secrétaire Général ce 12 mars dans une note circulaire adressée à tous les gouverneurs de province.

Le Secrétaire Généralénéral du Ministère de l’Intérieur sur instructions du Ministre d’État, rappelle à toutes les fins utiles qu’en application du principe de gratuité du service public, tous les actes délivrés dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire de la Covid 19, autorisant les déplacements à titre exceptionnel des populations, sont gratuits.

Bernabé Bangalivoua lors de son passage à Oyem en qualité de Préfet du département du Woleu était déjà très décrié pour son attitude jugée « volage » et caractérisée par ses nombreuses « incartades dans la ville d’Oyem. Il passait le plus clair de son temps dans les boîtes de nuit et autres lieux mondains, souvent en compagnie de petites filles innocentes », indiquent nos confrères de Gabon Scoop.