Alors que la pandémie du Coronavirus sévit encore dans le monde, plusieurs vaccins sont désormais disponibles sur le marché. Toutefois, il convient de préciser que les différents vaccins ne sont pas censés guérir le Coronavirus, mais immuniser les personnes bien portantes contre les futures menaces virales.

Le vaccin introduit dans un organisme tout ou ou partie d’un virus ou d’une bactérie inactif afin d’entraîner le développement dans l’organisme d’anticorps ciblés contre cette bactérie ou ce virus, et ce lors d’une prochaine contamination éventuelle. Le sérum, quant à lui, apporte à l’organisme des anticorps tout prêts qui vont répondre immédiatement à une attaque bactérienne ou virale déjà existante de cet organisme.

Lire aussi:  [Exclusivité] Yaya Vitch livre toute la vérité sur sa maladie.

Le vaccin est administré à des fins préventives car il aide l’organisme à produire des anticorps contre une maladie en vue d’une immunisation. Les vaccins contiennent souvent le microbe ou le virus de la maladie qu’il est censé prévenir. Le vaccin agit lentement.

Le sérum est un liquide que l’on extrait du sang, constitué de substances organiques et minérales. Il est administré en vue de la guérison d’une maladie, d’un virus ou d’une bactérie qui a déjà contaminé l’organisme, il agit rapidement et guérit la maladie ou l’infection immédiatement.

Lire aussi:  [Enquête] Un véhicule de la GSEZ Port S.A. conduit par un policier fauche une dame à Awoungou

On peut donc dire que la différence entre un vaccin et un sérum, c’est que le premier est utilisé à des fins préventives, l’autre est plus curatif pour guérir de suite.