Parfois on croit si bien faire jusqu’à ce que l’on se rend compte à quel point l’acte pourtant bienfaisant est préjudiciable à celui envers qui on l’a posé. L’intention seule ne compte pas. Il faut que le destinataire en tire pleinement profit. Sinon c’est peine perdue.


Ce dimanche vers minuit, l’artiste congolais Koffi Olomide à publié sur sa page Facebook officielle, une vidéo des Gabonais en état d’ébriété esquissant un balai sur son titre Papa Mobimba de son album Live avec la légende « Au Gabon pendant le confinement ». Sur la vidéo on voit des hommes et des femmes retranchés dans un coin lugubre Royal Dutch et Regab sur la table, petites 33 Export dans le casier posé à même le sol.

Lire aussi:  [Caricature] Personne ne sort. Il y aura le Coronavirus pour tout le monde — Air France

L’attitude traduite par cette vidéo constitue une violation des mesures restrictives prises par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie du Covid 19. Ce qui pourrait se solder par des amendes aux contravenants et la fermeture de l’établissement, ici, le débit de boissons, s’il en est un.

Lire aussi:  Après Macron, Ali Bongo songe, lui aussi, à lever les restrictions liées au Covid 19

Voulant montrer avec fierté au monde combien il est adulé au Gabon, Koffi Olomide a plutôt vendu moins cher la peau de ses fans gabonais aux COPIL Coronavirus et au Ministère de l’Intérieur du l’intransigeant petit papa Noël Matha.

Au Gabon pendant le confinement | TDR