La jeune actrice et reine du showbiz ivoirien est à nouveau dans de sales draps. Emma Lohoues, la trentaine révolution, fait l’objet d’accusations en tout genre de la part des internautes ivoiriens qui l’accusent de faire du faux et usage de faux.

Emma Lohoues est à nouveau sous les feux des projecteurs et dans le collimateur de la Fashion Police de Côte d’Ivoire. En effet, après sa condamnation à 6 mois de prison avec sursis et une amende de 2 millions pour transgression des mesures barrière lors de la célébration d’un anniversaire, il y a 10 mois, la star ivoirienne est de nouveau attaquée devant le Tribunal Pénal Ivoirien de la Mode (TPIM) pour faux et usage de faux.

Lire aussi:  [Insolite] Le chat de Cristiano Ronaldo rapatrié en jet privé en Espagne après sa convalescence en Italie

» Lire aussi: RDC: Un enseignant retire une fille de 8 ans du groupe éducatif pour envoie de « stickers dérangeants »

Faux cheveux, faux cils, faux sourcils, faux seins, faux ongles, faux teint … Bref, tout en faux. Voici l’histoire d’Emma Lohoues passée au peigne fin par les internautes ivoiriens qui n’y voient rien de naturel et d’original en elle.

Quand je pense que certaines personnes nous font le malin ici dehors avec ça. Il faut les voir le matin au réveil, on dirait qu’elles vont tourner La Chacala saison 2 — a déclaré l’un des plaignants très remonté.

Pour tous ces chefs d’accusation, ce cocktail de faux, combien d’années de prison pourrait encourir la star ivoirienne de la télévision, à votre avis ?

Lire aussi:  L'État gabonais paierait les médias étrangers pour dire du bien de lui (Vidéo)

Voici la photo qui lui vaut une poursuite en justice devant le TPIM.

Emma Lohoues tout en faux | TDR