Dans le soucis de transparence, beaucoup de Gabonais se sont engagés dans le but de rétablir la vérité sur les tueries du 18 février au Gabon, principalement au PK 6, un quartier qui a avait déjà fait parler de lui en 2018 avec la mort d’une autre compatriote dans les mêmes circonstances.

Lire aussi:  Le tout-puissant COPIL opère des saisies de casiers dans les bars

» Lire aussi : Un escadron de la mort sévit actuellement dans les rues de Libreville, la nuit tombée — Attention requise

La vidéo que vous allez voir a été retravaillée par Bertrand Christian Rekoula afin que les populations les plus dubitatives et même celles qui feignent de l’être soient fixées sur ce qui s’est réellement passé cette nuit. De ce qu’il en ressort, les auteurs de cette barbarie ne sont pas des « inconnus cagoulés » comme tentent de le faire passer le patron de la police et le Procureur de la République.

Lire aussi:  «Vous n'avez rien dans la tête», lance Mario Lemina aux journalistes* sportifs à deux sous.

» Voir la vidéo descriptive

» Voir la vidéo explicative