Se prononçant sur les tueries de la nuit du 18 février en sa qualité de Procureur de la République, André Patrick ROPONAT a fait des déclarations qui contrastent avec les faits tels que vécus par les riverains, notamment ceux du PK 6. Par ailleurs, il dédouane les forces de l’ordre et promet des sanctions contre tout ceux qui ont incité au non-respect du couvre-feu.

Pour le Procureur de République, les habitants des quartiers PK 6, PK 7, PK 8, PK 9, PK 10 et PK 11 ont bravé le couvre-feu, barricadé la route et brûlé des pneus constituant ainsi un trouble à l’ordre public. Les agents de forces de l’ordre dépêchés sur les lieux notamment au PK 6 auraient reçu une pluie de projectiles de la part des manifestants et dans la foulée, deux (2) compatriotes ont trouvé la mort. Une riposte disproportionnelle à la nature de l’attaque. Sachant bien qu’ils allaient en mission d’intervention, les policiers ont-ils priorisé les armes à feu au détriment des boucliers anti-émeute ?

Lire aussi:  Covid 19: Le variant brésilien plus virulent que le variant britannique ?

Aussi, affirme-t-il, les deux (2) compatriotes ont trouvés la mort après avoir été transportés en urgence à l’Hôpital d’Instruction des Armées. Grossier mensonge. Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des corps qui jonchent les rues. À quel moment ont-ils été emmené à l’hôpital ? Est-ce après avoir constaté les décès que le corps médical est revenu les jeter dans la rue ? — Foutage de gueule 241.

Lire aussi:  [Urgent] Le vaccin chinois arrive sur le territoire gabonais ce jour à 14 heures 00

Toutefois, même si le Procureur de la République confirme les décès de Gildas et Djinky, il nie toute responsabilité des agents en intervation. Selon une enquête préliminaire, un véhicule de marque Toyota avec des invidus cagoulés à bord de serait arrêter à hauteur des manifestants, a ouvert le feu et s’est évanoui dans la nature — une fuite en avant. Il annonce que le parquet va ouvrir un simulacre d’enquête pour établir les responsabilités des uns et des autres.

Lire aussi:  Covid 19: Le vaccin est destiné à immuniser les personnes en santé et non à guérir les malades

» Lire aussi: Urgent: Après avoir empoché 1,2 milliards de FCFA, le gouvernement acte le retour de la gratuité des tests Covid 19

Par ailleurs, André Patrick ROPONAT précise que l’enquête permettra également d’identifier les personnes qui ont incité à braver le couvre-feu et les mettre devant leur responsabilités — un retournement de situation.

» Regarder la déclaration de Procureur de la République