Invitée sur le plateau de l’émission L’Arène de la chaîne camerounaise Canal 2 International ce 14 février 2021 à 20 heures 30, l’entrepreneure et écrivaine Nathalie Koah a affronté dans un duel l’influenceur web Steve Fah sur le thème “Influenceurs nocifs ou productifs : Le cas de Nathalie Koah”.

Alors que le commun des mortels célébrait la fête de l’amour au restau ou chez soi, Nathalie et Steve ont célébré la leur sur un plateau de télévision. Après les civilités d’ouverture, Steve a offert un bouquet de roses rouges à Nathalie en bons amis. Les choses sérieuses pouvaient alors commencer.

Lire aussi:  Non, le 08 mars n'est pas une cérémonie de réjouissance, c'est une journée de revendication pour la cause féminine.

Steve Fah a longuement reproché à Natalie Koah de vendre du vent aux jeunes camerounaises qui s’identifient à elle et chercheraient à l’imiter. Selon l’influenceur web, elle mènerait une dolce vita pleine de strass et de paillettes mais la provenance de ses ressources financières reste méconnue. « Est-ce que être influenceuse c’est forcément vendre le piment ? », a-t-il demandé à l’écrivaine.

« Je n’ai jamais vendu le piment », répondit-elle. À la question de savoir ce que les gens pensent d’elle, Nathalie dit s’en foutre royalement du point de vue des gens à son sujet car seul son avis compte pour elle.

Lire aussi:  Le jeu individuel d'Aboubacar et de Toko précipite la chute du Cameroun

Par ailleurs, Steve l’a accusé de pervertir la jeunesse camerounaise en la faisant miroiter une opulence dont elle (la jeunesse) ne peut réellement expérimenter et serait donc contrainte de se livrer à la prostitution pour y parvenir. Nathalie s’est défendu en disant: « Le fait de publier une photo de moi entrain de conduire la voiture que peut-être mon mari m’a offert ou que je me suis achetée, c’est envoyé un message à la jeunesse d’aller se prostituer ? » Elle rajoute plus tard, « Comment savez-vous qu’une femme est prostituée ou pas, vous êtes son client ? »

L'avis des stars sur les stars

À lire aussi

Steve Fah: « Nathalie tu es aussi responsable de ses filles qui veulent être comme toi en faisant comme toi. »

Nathalie Koah : « Toi aussi tu es responsable du fait que les jeunes portent des horribles costumes carrelés partout », faisant référence à l’habillement de son interlocuteur du jour.

» Regarder la vidéo. À comportement d’habit froissé, réaction du fer à repasser. Voilà une réponse du berger à la bergère.

Lire aussi:  [Enquête] Samuel Eto'o : le foot, l'argent et le sexe

__