Au regard du succès fulgurant et des inimitiés naissantes autour de la plateforme Funny Gabon, la FG Research Institute (FGRI), spécialisée dans les problématiques socio-politico-économiques a publié ce jour un rapport analytique qui présente les principales pages Facebook qui puisent leur inspiration en épiant ladite plateforme dont voici le top 5 ci-dessous.

Funny Gabon sur WhatsApp

Envoyez « FG » + votre prénom

Infos Gabon & Divertissement

La page Infos Gabon & Divertissement brille par la reproduction des publications d’autres pages dont Funny Gabon sans toutefois citer la source. Un plagiat que les administrateurs justifient toujours par l’insertion du leitmotiv « Pris sur un mur » — lequel ? — alors qu’ils auraient simplement pu partager le post, ou à défaut, indiquer l’auteur. Ils ne produisent presqu’aucun contenu, à proprement parler. Tout est ramassé çà et là sur la toile.

Visibilité : 16/20

Créativité : 06/20

Design : 04/20

Gabon 42

Gabon 42 est une page qui s’inscrit dans le même registre que Funny Gabon. Cependant, on note un manque de créativité criard. Elle produit, certes, ses propres visuels sur la base des informations lues sur Funny Gabon, mais le taux d’intéraction reste très faible. Ce sont essentiellement des captures écran des posts Twitter qui y sont publiées. Le design de ceux-ci est insipide et laisse beaucoup à désirer.

Lire aussi:  [Sport] Après avoir chauffé le banc, Aubameyang claque la porte de l'Emirates Stadium — Explications

Visibilité : 5/20

Créativité : 8/20

Design : 6/20

241 Magazine

241 Magazine est tout simplement page qui manque de créativité. Son administrateur épie régulièrement Funny Gabon à la recherche d’une doc ou d’un potin sur les stars. Ensuite, il publie la même histoire à quelques exceptions près avec pour seule différence la photo d’illustration. En effet, après la remarque de L’Admin de la gloire sur l’un de ses posts qui reprenait l’information selon laquelle Steve Fah avait traité Creol de folle, il l’a simplement bloqué sans justification.

Visibilité : 6/20

Créativité : 5/20

Design : 3/20

Medias Buzz 241

Le media d’information en ligne Médias 241 a créé en janvier dernier un page Facebook essentiellement axée sur le buzz rien que du buzz. Celle-ci s’illustre malheureusement par la violation flagrante du copyright. Elle n’a d’original que son nom. Elle reprend systématiquement les contenus publiés sur la toile sans indiquer ni les auteurs, ni la source. Récemment, notre visuel du challenge Shan’L vs Creol a été pris, rogné pour supprimer toutes références à son auteur avant d’être publié sur la page. Tout comme Infos Gabon & Divertissement, Médias Buzz 241 ne produit aucun contenu et se contente de ce que les autres leur servent sur la toile, un peu comme les charognards qui attendent les carcasses d’animaux morts pour se nourrir.

Lire aussi:  Un vol de bébé à Jeanne Ebori pour des «sacrifices humains» met Libreville en émoi

Visibilité : 3/20

Créativité : 0/20

Design : 1/20

Les Artiste Africain*

Les Artiste Africain (*orthographié comme tel) est une page panafricaine administrée depuis Brazzaville et qui totalise 25K+ abonnés. Toutefois, la page manque d’interactions. C’est à peine si elle peut atteindre 50 réactions en 24 heures. Les abonnés doivent bien s’ennuyer — LOL. Elle produit son propre contenu mais s’inspire quelques fois de Funny Gabon pour susciter de l’engagement, c’est-à-dire, la propension des abonnés à interagir avec les publications de la page. Après avoir tenté désespérément de prouver dans un direct d’à peine cinq (5) abonnés que le challenge Shan’L vs Creol est biaisé, elle a crée son challenge qui n’a pas intéressé grand monde. Comme quoi, le pouvoir n’est pas dans le nombre d’abonnés mais dans le rapport qui les lie à la page.

Lire aussi:  Aubameyang pas du tout concerné par ce qui se passe au Gabon, au Nigeria, si — Notre analyse

Visibilité : 13/20

Créativité : 10/20

Design : 11/20

Chado Chris et Fally Ipupa

À lire aussi

Au regard de ces précédents, il en ressort que Funny Gabon intéressent bon nombre de personnes, des citoyens lambas au célébrités sans compter les marques qui sont abonnés à la page. Funny Gabon reste toujours imité, mais jamais égalé. Il est en ce moment le principal média satirique et parodique du Gabon. Le constat qui se dégage de ses dix (10) mois d’existence est que les Gabonais qui, au début, n’y comprenaient rien, commence peu à peu à l’approuver.

_