L’Italo-gabonais Edgard Kapone est incarcéré à la prison centrale de Port-Gentil depuis quelques jours pour abus sexuels sur ses enfants en complicité avec ses collègues et certains hommes politiques de la ville sous le silence complice de sa compagne qui, elle aussi, se trouve en prison — Le choc!

Funny Gabon sur Facebook
Le quinquagénaire binational fonctionnaire à Périnco est accusé d’avoir louer* ses fils mineurs à certains hommes influents pour des services sexuels à caractère fétichiste contre de l’argent. Il en a eu l’idée après avoir pratiqué l’acte pendant plusieurs années.
Lire aussi:  [Urgent] L'ambassadeur d'Italie en RDC trouve la mort dans une attaque au Nord-Kivu

Interrogé sur le principal motif qui l’a conduit à enc*ler ses propres enfants, il répond éhontement:

Le c*l de mon fils est plus doux que le kpêtou de ma femme. Je ne sais pas pourquoi. Mais c’est comme ça. Peut-être que je suis même maudit.

En Afrique, en général et au Gabon, en particulier, des individus pratiquent la pédophilie pour des fins fétichistes. Il faut voler l’innocence des tout-petits pour asseoir son pouvoir mystique et régner en maître sur les autres. Pour l’argent et le pouvoir, les Hommes sont prêts à tout.

Lire aussi:  [Justice] 2 Congolais condamnés en France pour violences en marge du concert de Fally Ipupa

Coutumier des faits avec itération, Edgard Kapone se rend donc coupable de pédophilie, d’inceste, de proxénétisme, de traffic d’être humain et d’homosexualité, oups …. l’homosexualité a été dépénalisée au Gabon, un pays qui s’indigne des vidéos obscènes des enfants en milieu scolaire — LOL.