La Funny Gabon Research Institute (FGRI), le cabinet d’études affilié à Funny Gabon (FG) spécialisé dans les questions sociales, politiques et économiques a réalisé ce 29 janvier 2021 une étude de satisfaction sur la plateforme Funny Gabon Community (FG-C) afin de recueillir les impressions des Gabonais sur ce qui les fâche le plus en ce début d’année.

En effet, le sondage d’opinion a porté sur un échantillon d’environ 400 individus et était essentiellement constitué de 10 propositions auxquelles les participants ont rajouté les leurs pour exhaustiver la liste en toute démocratie.

Résultats du sondage

À la question de savoir ce qui les énerve le plus, les Gabonais ont donné dix (10) réponses cotées ainsi que suit (données du 30/01/2021 à 20H00):

  1. Gouvernement (35,02 %)
  2. Gabon Télévisions (14,72 %)
  3. Couvre-feu/Covid 19 (13,70 %)
  4. SEEG (10,65 %)
  5. PDG (08,37 %)
  6. Police/Gendarmerie (05,32 %)
  7. Taxis/Clandos (02,79 %)
  8. Airtel Gabon/Moov Africa GT (02,53 %)
  9. Canal+ Gabon (02,28 %)
  10. Sygor (01,52 %)
Lire aussi:  Guy Patrick Obiang Ndong : L'Incohérence Paroxysmée* | Partie 1

Interprétation des résultats

Dans le top 3 figurent le gouvernement Rose Christiane Ossouka qui ne fait pas l’unanimité par son mode de gestion de la cité jugé en déphasage avec la réalité; ensuite, le groupe Gabon Télévisions, groupement de trois chaînes de télévision d’État accusé d’avoir des sensibilités pour un seul bord politique et boycotté par la majorité des citoyens; enfin, le couvre-feu corolaire à la pandémie du Covid 19 qui fâche plus d’un tant son instauration reste un mystère puisque le virus n’a pas d’heure pour se propager.

Lire aussi:  Le Gabon offre 500 millions en soutien aux explosions de Bata pendant que sa population meurt de faim

Pour la Société d’Eau et d’Énergie du Gabon (SEEG), le Parti Démocratique Gabonais (PDG) et le couple Police/Gendarmerie, les populations décrient un mode de fonctionnement contraire à l’éthique et qui ne concourir pas à l’amélioration des conditions de vie et de sécurité en 2021.

En dixième position, on retrouve SYGOR, le Système Gabonais de Gestion de l’ Orientation mis en place par le Ministère de l’Éducation Nationale qui s’avère être un mort-né. En 2021, les élèves faits bacheliers en 2020 ne sont pas encore inscrits car les résultats des tests d’orientation obligatoires se font encore attendre et les jeunes concitoyens sont au bord de la déprime. Sans communication officielle, les futurs étudiants attendent impatiemment l’arrivée de Godot* de Samuel Beckett.

LTNOB Péchés capitaux

À lire aussi ^

La société civile gabonaise devrait être consultée et écoutée dans chaque prise de décisions qui l’impliquent directement, car comme on le dit communément, ce qui est fait pour moi, sans moi est fait contre moi. Cela signifie qu’il ne faut jamais penser pour autrui. Il faut l’associer à la réflexion et à la prise de décision.

Lire aussi:  [Drame] Les circonstances de la mort de Mouloungui David Warren, élève en Tle au LPIG

Pour consulter les données complètes du sondage et parcourir les avis des participants, cliquez ici.